Agenda


<< Décembre 2017 >>
LuMaMeJeVeSaDi
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Prochainement

Aucun évènement n'est prévu pour le moment.



Derniers articles

Le 14/02/2014 : Actualité
Est Républicain du vendredi 14 février 2014
Lire la suite

Le 04/02/2014 : Eau douce
CONSTRUCTION D'UN AIRLIFT
Lire la suite

Le 19/12/2013 : Actualité
Les dernières news de l'année...
Lire la suite



L'actualité du club


Le 21/08/2013 : Comment s'assurer du succès de votre premier aquarium

Obtenir un aquarium qui se porte bien n'est pas difficile, et ne demande pas forcement beaucoup de travail, pour peu que vous écoutiez un tant soit peu votre bon sens. Les conseils qui suivent sont basés en partie sur des données scientifiques et sur l'expérience glanée auprès d'aquariophiles ayant plusieurs années de pratique à leur actif. La liste ci-dessous résume les règles les plus importantes à suivre pour réussir.

 

Être patient.

Acheter un aquarium, le mettre en place, le remplir et ajouter les poissons dans la même journée, bien que cela soit possible est la meilleure méthode pour obtenir un désastre. En fait, franchir toutes ces étapes de manière optimale vous prendra plutôt 1 mois !

 

Il vaut mieux prévenir que guérir.

Fournir un environnement qui réduit au maximum le stress des poissons est la clef du succès. Lorsque un poisson est stressé, son système immunitaire est affaibli et il devient plus sensible aux maladies. De plus, la plupart des médicaments pour poissons sont peu efficaces, ne valent pas l'argent qu'ils coûtent et causent souvent plus de dommage que de bien. Bien souvent, le meilleur traitement des maladies des poissons est de diminuer leur stress en

  1. effectuant des changements d'eau partiels réguliers,
  2. évitant de suralimenter,
  3. vérifiant que le système de filtration fonctionne correctement,
  4. donnant suffisamment d'espace à vos pensionnaires,
  5. leur donnant des compagnons compatibles.

Comprendre et respecter le cycle de l'azote.

Les poissons produisent des déchets toxiques qui doivent être éliminés par des bactéries aux travers d'une filtration biologique. La plupart des pertes de poissons des nouveaux propriétaires d'aquarium sont le résultat direct de la non compréhension ou prise en compte du cycle de l'azote et sont donc évitables.

S'occuper régulièrement de votre filtre en le gardant propre.

Les filtres sales (bouchés) voient leur efficacité réduite. Dans le cas d'une filtration biologique, un filtre bouché sera incapable d'éliminer les nitrites et conduira au stress des poissons, éventuellement à leur mort. Les filtres biologiques à mousse sont nettoyés en les rinçant dans de l'eau de l'aquarium préalablement siphonnée dans un récipient. Les filtres sous-gravier sont nettoyés en aspirant régulièrement le gravier.

 

Traiter correctement l'eau de conduite avant de l'introduire dans un bac.

L'eau de conduite peut contenir des additifs chimiques tels que le chlore ou de l'eau de javel, afin d'être adaptée à la consommation humaine. Ces substances sont toxiques pour les poissons et peuvent affaiblir, voire tuer les poissons.

Prendre le temps d'apprendre les principes fondamentaux de la chimie de l'eau.

Les composantes principales de la chimie de l'eau sont le pH, la dureté et le pouvoir tampon. Vous n'avez pas besoin de prendre des cours de chimie, mais vous devez en savoir assez sur la chimie de l'eau et sur les caractéristiques de l'eau à votre disposition pour que vos poissons puissent être heureux. Chaque source d'eau est différente, et certains poissons ne pourront survivre dans certaines d'entre-elles. Vous obtiendrez de plus amples informations sur votre eau auprès d'un détaillant aquariophile, en utilisant des kits de test, ou dans le club de votre région.

 

Garder le pH de l'eau de votre aquarium stable.

De rapides changements de pH stressent les poissons. L'eau d'un aquarium a une tendance naturelle à devenir acide à cause de la production d'acide nitrique (nitrates) du cycle de l'azote. Pour conserver le pH stable, il faut un "tampon". Si votre eau est douce, vous devrez peut-être ajouter des facteurs qui tamponnent l'eau.

 

Eviter d'ajouter des produits chimiques qui diminuent le pH.

De tels produits ont fréquemment des effets indésirables (Ils augmentent par exemple la croissance des algues). De plus, dans la plupart des cas (et malgré ce que peuvent vous dire les détaillants et les livres) le pH de l'eau n'a pas besoin d'être ajusté à une valeur parfaite pour une espèce de poisson donnée. Si le pH de votre eau de conduite est comprise entre 6.5 and 7.5, c'est parfait pour la plupart des poissons.

 

Choisir les poissons adaptés à votre eau.

Choisissez des poissons qui sont originaires d'eau qui ont des propriétés (pH et GH) similaires à celles de votre eau de conduite. Si vous avez de l'eau dure, prenez des poissons d'eau dure. Si votre eau est douce, prenez des poissons d'eau douce. Ceci est particulièrement important si votre eau a un pH en dehors de l'intervalle 6.5-7.5. Modifier la dureté naturelle (ou le pH) de votre eau de conduite peut s'avérer être un travail périlleux et rendre inintéressant l'aquariophilie. De plus, des tentatives maladroites d'ajustement sont fréquentes et souvent pire pour les poissons que les conditions originales, mêmes sub-optimales. Un des bons moyens pour apprendre quels poissons peuvent vivre heureux dans votre eau est de vérifier ceci auprès d'un magasin ou d'un club local.

 

Choisir les poissons adaptés à votre cuve d'aquarium.

Prenez des poissons qui sont compatibles entre eux et pensez au long terme. Un petit poisson de 3 centimètres vous paraît mignon dans un magasin, mais que ferez-vous quand il atteindra 15 centimètres de long et qu'il considérera ses compagnons comme de la nourriture ? Les poissons ont des besoins minimaux d'espace spécifique à chaque espèce, qui dépend de leur taille et de leur tempérament. Prenez des poissons qui s'accordent à l'espace que vous pouvez leur offrir. Assurez vous que votre bac possède les cachettes nécessaires (par exemple des rochers, des plantes, des racines, etc.) à ses pensionnaires.

 

Acclimater correctement les poissons avant de les placer dans votre bac.

N'ajouter JAMAIS l'eau du magasin dans votre aquarium (elle pourrait contenir des maladies), et lorsque c'est possible, faites subir une quarantaine de 2 à 3 semaines aux nouveaux venus avant de les placer dans votre bac.

 

Effectuer des changements d'eau partiels réguliers.

Changer 25% de l'eau de votre bac toutes les une à deux semaines remplit deux fonctions : cela dilue et enlève des nitrates avant qu'ils ne s'accumulent à un niveau dangereux, et cela remplace les oligo-éléments qui peuvent être utilisés par les bactéries, les plantes, etc. Enfin, des changements d'eau partiels réguliers empêchent la chimie de l'eau de votre aquarium de s'éloigner de manière trop significative de celle de votre eau de conduite. Le dernier point est tout particulièrement important pour la lutte envers les maladies; les changements d'eau sont un des moyens de lutte contre les maladies et les changements d'eau importants sont dangereux si la composition chimique de l'eau du bac est très différente de celle de l'eau de conduite.

 

N'achetez que dans des magasins "recommandables".

Malheureusement, de nombreuses animaleries sont plus intéressées par vous prendre votre argent que par vous vendre des poissons de qualité. Il est presque toujours plus intéressant de dépenser un peu plus d'argent pour avoir des poissons de qualité. Les maladies introduites dans votre bac avec le nouveau venu peuvent infecter les autres poissons, avec toutes les conséquences désastreuses éventuelles. Acheter à moindre coût un poisson n'est pas plus rentable s'il meurt dans le mois qui suit son achat. De nombreux magasins vont alors essayer de vous vendre de l'équipement et des médicaments dont vous n'avez pas réellement besoin. Votre meilleure défense est de vous armer de connaissances qui vous permettront de pouvoir évaluer leurs conseils.

 

Combien de temps faut-il pour s'occuper d'un aquarium ?

Pour un aquarium de 40 à 75 litres, une fois qu'il a été mis en route, il faut vous attendre à passer environ 30 minutes chaque semaine pour effectuer les changements d'eau partiels, nettoyage du bac, etc. Si cela vous paraît être trop de travail, NE COMMENCEZ PAS CE HOBBY ! Vous devrez également passer quelques minutes une à deux fois par jour pour nourrir les poissons, allumer et éteindre l'éclairage, etc. Attention : de nombreuses personnes passent beaucoup plus de temps à seulement regarder leur aquarium. Bien sûr, c'est le point essentiel :-)

Soyez prêt à passer de nombreuses heures à vous documenter sur ce hobby avant d'acheter quoi que ce soit. Plus vous passerez de temps AVANT d'acheter réellement l'aquarium, plus les choses se passeront le mieux possible. Rendez-vous dans plusieurs magasins d'animaux de compagnie pour en trouver un recommandable. Visitez les plusieurs fois. Procurez-vous des livres pour débutants, lisez les FAQ plusieurs fois.

La plupart des gens qui se sentent frustrés avec leurs aquariums ont fait des erreurs qui auraient pu être facilement évitées. La meilleure façon d'éviter ces erreurs est d'apprendre les bases (par exemple, le cycle de l'azote) AVANT de mettre votre premier poisson dans votre bac. Une des choses beaucoup plus désespérante que de lire la FAQ est de voir ses poissons chéris mourir devant vous, sans rien pouvoir faire. Souvenez-vous que la plupart des problèmes qui surviennent dans un aquarium peuvent facilement être évités, mais sont difficiles à résoudre après coup.

Retour à la liste des articles

PrécédentArticle précédentArticle suivant Suivant