Agenda


<< Décembre 2017 >>
LuMaMeJeVeSaDi
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Prochainement

Aucun évènement n'est prévu pour le moment.



Derniers articles

Le 14/02/2014 : Actualité
Est Républicain du vendredi 14 février 2014
Lire la suite

Le 04/02/2014 : Eau douce
CONSTRUCTION D'UN AIRLIFT
Lire la suite

Le 19/12/2013 : Actualité
Les dernières news de l'année...
Lire la suite



Les articles sur l'eau douce


Le 11/08/2013 : Construction d'un bac en bois

Vous voulez un aquarium en bois, 
nous en voulions un, 
alors nous l'avons fait...

 

Après une tentative peu fleurissante et après une documentation sur internet, nous avons refait une tentative.

Choix des matériaux:
Nous avons opté pour du panneau de coffrage de 18mm d'épaisseur utilisé dans la construction. Ces panneaux sont recouverts d'un film qui rend étanche le bois. Pour l'assemblage nous nous sommes servis de vis à bois de 45mm, de silicone pour les joints, et d’une vitre frontale de 10mm d'épaisseur

Matériel utilisé
Une scie circulaire, une perceuse, une visseuse, scies à cloche, un foret de 2mm, un pistolet à silicone

Choix du volume
La première question que l'on se pose pour un bac en bois, c'est quel volume peut-on réaliser, car nous n'avions aucune référence contrairement aux aquariums en verre. Alors nous avons opté pour un bac de 2,50m de long, 0,50m de largeur et  0,60m de hauteur. Risqué, mais soyons fous pourquoi pas...

Préparation
La première difficulté, c'est la découpe des panneaux car il ne faut pas effilocher le bois pour conserver au mieux le film plastique des panneaux donc nous avons coupé le bois avec une lame de scie circulaire à 60 dents au carbure.

1 panneau de 2463 x 463
2 panneaux de 2500 x 600 dont 1 évidé comme sur la photo pour la vitre frontale
2 panneaux de 463 x 600
2 renforts de 463 x 100

 

Construction du bac

                

L’assemblage du bac se fait avec du silicone comme un bac en verre mais en prenant soin de poncer le film plastique juste sur les parties recouvrantes. Une fois le silicone sec nous avons pré-percé tous les 5cm des trous pour mettre les vis pour renforcer le collage. Une fois fait, il ne reste plus qu’à coller la vitre frontale en ayant au préalable également poncé le film sur les parties recouvrantes.

 

 

Une fois le bac bien sec, après 48 heures, nous l’avons remplis d’eau pour voir si d’éventuelles fuites pouvaient apparaître... Et bien non, nous avions réussi pour notre deuxième essai Voici le résultat:

 

 

L’avantage de ce bac, c’est qu’il peut être déplacé facilement du à son faible poids

Retour à la liste des articles

PrécédentArticle précédentArticle suivant Suivant