Agenda


<< Décembre 2017 >>
LuMaMeJeVeSaDi
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Prochainement

Aucun évènement n'est prévu pour le moment.



Derniers articles

Le 14/02/2014 : Actualité
Est Républicain du vendredi 14 février 2014
Lire la suite

Le 04/02/2014 : Eau douce
CONSTRUCTION D'UN AIRLIFT
Lire la suite

Le 19/12/2013 : Actualité
Les dernières news de l'année...
Lire la suite



Les articles sur l'eau douce


Le 11/08/2013 : Comment calculer le nombre de néons dans un aquarium.

L'éclairage peut être artificiel (ampoules ou tubes fluos) ou provenir de la lumière naturelle du jour. L'éclairage naturel n'est pas très pratique à réaliser: En effet, la lumière devrait venir du haut et il est donc difficile d'exploiter cette source.

 

A l'exception d'une ou deux espèces qui ont besoin de la lumière naturelle, la plupart des poissons d'aquarium sont très heureux dans la lumière artificielle. Divers facteurs déterminent la quantité de lumière nécessaire au-dessus de l'aquarium:les variétés de plantes (des plantes à croissance rapide ont besoin de plus de lumière que les autres),la hauteur de l'aquarium, la composition de l'eau, les propriétés réfléchissantes du dispositif d'éclairage, l'état des lampes et l'épaisseur du couvercle en verre. Pour un aquarium de taille moyenne (40-50 cm de haut)contenant une sélection de plantes classiques, il faut en général une puissance lumineuse de 2 à 3 watts par dm² du sol de la cuve. En pratique, la puissance de chaque tube fluorescent est habituellement déterminée par la longueur de l'aquarium. Des tubes de 20 watts conviennent donc pour un aquarium de 80 cm de long, des tubes de 25 watts pour une cuve de 1 mètre de long, etc........ Trois ou quatre tubes sont placés l'un à coté de l'autre selon la largeur de la cuve;si la longueur de l'aquarium n'est pas exactement la même que celle des tubes, ceux-ci peuvent être placés en quinconce.

Il y a différentes teintes d'éclairage, mais les tubes à usage horticole sont habituellement très appréciés. En effet, ils procurent non seulement un bel éclairage qui met les plantes et les poissons en valeur, mais ils réalisent également un bon équilibre entre les rayons infrarouges et ultra-violets. Les infrarouges sont particulièrement importants car il permettent aux plantes d'assimiler l'acide carbonique. La puissance de l'éclairage utilisé dans l'aquarium varie selon le nombre d'heures d'utilisation(entre 12 et 16 heures). Les périodes de lumière et d'obscurité sont essentielles pour le bien-être des poissons et des plantes et un interrupteur horaire est très utile. Il permet d'assurer une transition progressive entre la lumière et l'obscurité et vice-versa. Car si la nuit tombe rapidement sous les tropiques, la lumière ne disparaît pas soudainement comme c'est le cas dans trop d'aquariums.

Retour à la liste des articles

PrécédentArticle précédentArticle suivant Suivant